Située à Lourmarin en Provence, la demeure privée des Catroux, «Les Ramades», est une maison en pierre du XVIème siècle que le couple a acheté en 1990 et habité près de 30 ans. La superbe villa de 500 m² repose dans un magnifique jardin paysagé provençal de 5 hectares, généreusement arboré de buis, lavandes et cyprès, avec piscine, pool house, et court de tennis.

Un couple légendaire

decoFrançois Catroux a été le décorateur le plus prisé par la haute société pendant une cinquantaine d’années. Aristocrates, familles royales, oligarques, reines de la mode, beaucoup ont fait appel à lui. Parmi ses clients on compte notamment Guy et Marie-Hélène de Rothschild, l’homme d’affaires créateur de la chaîne Fox, Barry Diller et son épouse Diane von Fürstenberg, créatrice de mode, la princesse Firyal de Jordanie et le milliardaire russe Roman Abramovitch. La carrière de décorateur de François Catroux a commencé quand l’illustre styliste italienne Mila Schön lui a demandé de concevoir son palais à Milan : il a créé pour elle une salle d’exposition minimaliste et futuriste qui a fait sensation lors de son inauguration en 1968 et qui a déclenché une série de commandes qui durent depuis plus de 50 ans. Le succès était né. Son épouse Betty est tout aussi légendaire. Fille unique de Carmen Saint, une française née au Brésil, et d’Elim O’Shaughnessy, diplomate américain, Betty Catroux a rencontré Yves Saint Laurent en 1967 avant de devenir son amie et sa muse. Leur propriété «Les Ramades» a ainsi accueilli de nombreuses personnalités

Une propriété historique

decoLa propriété se compose de 4 bâtiments : la maison principale, une maison indépendante de gardiens d’environ 70m², une maison d’amis dans la cour et un pigeonnier. Cette bastide dispose au total de 9 chambres. François Catroux a lui-même conçu entièrement ce refuge de campagne. Et cette propriété historique est une véritable ode au charme provençal et à l’authenticité. Plafonds voûtés, murs en pierre naturelle, sols en ciment avec pierres de rivière incorporées accueillent en toile de fond un éclectique mélange d’antiquités, d’icônes du design moderne et de charmants éléments provençaux. On y retrouve la sensibilité caractéristique du style Catroux qui combine la majesté et la grandeur des hauts plafonds, des moulures élégantes, de chaleureuses boiseries, des draperies, de canapés de styles, de riches tapis, un éclairage doux…

decoDans la pièce de vie qui s’ouvre sur l’extérieur, une élégance sobre à la simplicité rustique. Un sol en ciment avec un motif de losange créé avec des pierres de rivière incrustées rappelle un tapis marocain. L’agencement monochromatique des couleurs permet à la forme et à la texture de créer un intérêt visuel tandis que les accents noirs définissent l’espace avec des lignes et des motifs. On aime l’ajout de lampes de table modernes du milieu du siècle, d’un sablier surdimensionné et des lanternes suspendues au motif quadrillé au-dessus.
C’est aussi la série de salons voûtés particulièrement originaux qui donne son âme à la maison. Les matériaux naturels – coton, lin, cuir, bois et fer – se mélangent pour créer une atmosphère douce et sereine dans bon nombre de pièces à la simplicité quasi monastique. La tendance «yin-yang» de ces espaces est subtile : les formes courbes des chaises imitent les courbes des murs tandis que les meubles rembourrés cubiques complètent le sol à motifs. Ainsi, un continuum d’harmonie existe entre les couleurs et les matières qui composent le décor, à l’image d’une chaise de campagne en fer forgé forgé et cuir qui contraste avec le minimalisme épuré d’une chaise longue Warren Platner. Autour d’une des cheminées, le décorateur a placé des panneaux de bois bruts et une corde en forme de X. De même, le bois brut et l’osier complètent harmonieusement la rusticité des poutres de bois peintes et frottées de la salle à manger. Dans la bibliothèque, le look est plus intime avec un rayonnage de livres encadré de dessins à l’encre de Matisse, un canapé chesterfield tapissé, divers objets d’art industriel, des tableaux… Les housses à bordures noires qui recouvrent fauteuils et canapés répondent au motif en losange du sol.