Maîtriser le jeu des contrastes est un art délicat. Si design et vintage forment un duo de choc, il n’est pas toujours facile de les associer. C’est pourtant ce qu’a parfaitement réussi l’agence N&G Ananiev Interiors, pour une décoration qui voyage subtilement dans le temps.
Par Joséphine Duncan 

visiteLorsque, Nadezhda et George Ananyev, talentueux duo d’architectes d’intérieur, rencontrent les propriétaires de cet appartement new-yorkais, ils réalisent qu’il s’agit de compatriotes. Le couple, qui a acquis cette résidence dans les années 1990, souhaite désormais en faire son adresse permanente. Il confie donc à N&G Ananiev Interiors le soin de revisiter l’espace avec une feuille de route précise : un style vintage avec une touche contemporaine et une floraison de couleurs.

Des couleurs dynamiques

visiteImaginé dans des couleurs flamboyantes, associées de façon assez inhabituelle, le résultat offre un intérieur mixant avec malice le style vintage à des meubles contemporains. Comment ne pas être à la fois étonnée et subjuguée par l’étonnant mélange de motifs et de matériaux mais aussi par la combinaison de différentes formes ? Les lignes strictes du vintage constratent ainsi avec la fluidité du moderne, créant un design attrayant. Pour Nadezhda et George Ananyev, il était important que les murs soient expressifs, notamment à travers les papiers peints mais également des oeuvres d’art. « Nous avons imaginé le décor en en gardant à l’esprit une idée principale : jouer sur l’impression visuelle », soulignent-ils.

visiteDe belles associations

En termes d’aménagement, le premier étage dispose d’un grand espace de vie, suite de pièces formant un cercle. Pour sa part, le deuxième étage est réservé au repos avec la suite parentale, les chambres des enfants et une salle de bains. Les designers n’ont pas eu besoin de redessiner les espaces. Aucun mur n’a donc été abattu. Tous ont juste été peints ou tapissés. Nadezhda et George Ananyev ont également conservé les portes et les moulures qui s’adaptaient totalement au concept. Avec ce projet, le duo prouve que l’originalité n’a pas de limites.