Menu
Abonnements / Numéro A la une

VivaDéco. Du Style et du sens n°25

Une petite touche DE GÉNIE 

Même ceux qui ne s’intéressent que de loin au design connaissent le nom de Philippe Starck. S’il a multiplié les collaborations, créant « tellement de choses sans vraiment s’y intéresser », selon ses propres termes, il a aussi amené une véritable révolution dans la vision que nous pouvons avoir de notre environnement quotidien, prônant de « remplacer la beauté, un concept purement culturel, par la bonté, un concept humaniste ». Et c’est peut-être dans l’aménagement de ses domiciles personnels, comme la maison de Los Angeles dans laquelle il a vécu de 2004 à 2007, que cet état d’esprit se retrouve le mieux. Une source d’inspiration, même si nous n’avons pas le talent du créateur, qui affirme d’ailleurs : « Personne n’est obligé d’être un génie. Mais tout le monde devrait essayer d’en être un ».

Et certains y arrivent indéniablement plus que d’autres. Comme Joana Vasconcelos, artiste contemporaine célèbre pour ses installations hautes en couleur – on se souvient de son exposition dans les murs du château de Versailles il y a quelques années – créatrice dans la vision que nous pouvons avoir de notre environnement quotidien, prônant de « remplacer la beauté, un concept purement culturel, par la bonté, un concept humaniste ». Et c’est peut-être dans l’aménagement de ses domiciles personnels, comme la maison de Los Angeles dans laquelle il a vécu de 2004 à 2007, que cet état d’esprit se retrouve le mieux. Une source d’inspiration, même si nous n’avons pas le talent du créateur, qui affirme d’ailleurs : « Personne n’est obligé d’être un génie. Mais tout le monde devrait essayer d’en être un ».Et certains y arrivent indéniablement plus que d’autres. Comme Joana Vasconcelos, artiste contemporaine célèbre pour ses installations hautes en couleur – on se souvient de son exposition dans les murs du château de Versailles il y a quelques années – créatrice pour Roche Bobois d’une époustouflante ligne de sièges et d’accessoires. Comme Roberta Mare et Silvia Zylberman Pio qui se sont inspirées des traditions des indiens d’Amazonie pour imaginer une étonnante collection de tapis pour Carpet Edition. Sans oublier Mario Bellini, dont le système de canapés modulables Camaleonda, présenté pour la première fois au public en 1970, ressort aujourd’hui dans une édition contemporaine revisitée autour de matériaux durables.

Et nous ? Nous ne sommes peut-être pas capables de dessiner un mobilier dont on parlera encore dans cinquante ans, de transformer une villa familiale en une véritable œuvre d’art comme Mariana Piccolo, ou de faire entrer une maison bordelaise des années 50 dans la modernité sans perdre de son authenticité, à l’instar de Nadine Durand, mais nous pouvons glaner des idées, mélanger des styles, créer des atmosphères… pour rendre notre intérieur plus beau, plus agréable, plus convivial, sans chercher à faire trop puisque que, selon le mot de Charles Péguy, « C’est le propre du génie de procéder par les idées les plus simples ». 

FRÉDÉRIC BENOIT
Directeur de la Rédaction